Kiosques virtuels
Kiosques virtuels

Kiosques virtuels

Bienvenue à toi, qui cherche des trésors sous l’océan. 🧜🏽‍♀️

C’est sur cette page que se trouvent les outils, cadeaux et autres surprises préparés par nos océanographes. Tu peux explorer l’ensemble des kiosques ou — si tu cherches une personne en particulier — tu peux utiliser le filtre pour voir les panélistes d’une seule journée à la fois.

Tu aimerais remercier les membres de l’équipe du FWCC? Nous avons aussi chacun notre trésor!

Et si tu n’as pas encore eu l’occasion d’offrir le montant de ton choix pour financer le Festival, tu peux le faire en cliquant sur ce bouton :

Offrir une contribution volontaire

L’été dernier, vous avez été (très) nombreux à nous offrir quelques dollars.

C’est grâce à votre générosité que nous avons pu créer un événement encore plus spectaculaire cette année.

P.S. Tu aimerais toi aussi contribuer un trésor? Il y a un endroit exprès pour ça dans notre communauté Discord. 💙

Explorer les kiosques

Tous les kiosques

7 views

Tous les kiosques

Trésors de l'équipe FWCC

Jour 1

Jour 2

Jour 3

Jour 4

Jour 5

Le mot de la fondatrice

Salut! C’est moi, la fondatrice du FWCC.

J’ai créé le Festival il y a 3 ans, parce que j’avais le coeur brisé. 💔

C’est que, vois-tu, je devais partir en voyage avec mon petit frère — c’est un cadeau que je lui avais offert — mais la pandémie nous est tombé collectivement sur la tête.

Ma déception était immense ; mon petit frère n’avait jamais pris l’avion, et j’étais impatiente de lui faire découvrir sa destination de rêve, Paris. (À la petite école, mon frère faisait des présentations orales sur la Tour Eiffel, tsé.)

image

Plutôt que de passer l’été à me lamenter devant les mesures sanitaires, j’ai décidé de canaliser toute ma frustration dans un joyeux projet : le Festival web de la création de contenu.

J’ai contacté Aimée, ma graphiste. J’ai fait une liste de panélistes. J’ai rédigé une page d’inscription vite-fait. Et bam!

Grâce au syndrome Dunning-Kruger, le Festival est né.

J’ai organisé le tout en moins d’un mois. Toute seule. 😱

Je dis « grâce à » parce que crois-moi, sans ma naïveté de fille qui n’avait jamais organisé un gros événement, le Festival n’existerait pas. Si j’avais su tout ce que ça impliquait dès le départ, j’aurais probablement pris peur. Vive l’optimisme du débutant!

À l’aube de la 3e édition de mon projet-échappatoire-défouloir-spontané, je peux dire que je suis fière de ce que le FWCC est devenu :

  • L’événement virtuel incontournable de l’été pour toutes les personnes passionnées de création de contenu ;
  • Une expérience immersive, festive et un peu bizarre par moments pour tous les festivaliers·ères;
  • Et un travail d’équipe incroyable.

Sans Aimée, Jolianne, Marjo, Tatiana et Josiane.

Sans nos océanographes adorés.

Sans nos bénévoles, Lew, Marc-André, Geneviève, Michal et Stéphanie.

Sans toi, aussi…

Le FWCC ne serait pas l’événement qu’il est aujourd’hui.

Merci, et bonne exploration dans les profondeurs!

Alexe